Domaine François Gerbet - Marie- Andrée et Chantal Gerbet


Les années passent mais ne se ressemblent pas. Alors que le froid et la pluie rythmaient le printemps 2013,  le millésime 2014 commence sous le soleil et la chaleur.

Le beau temps et la douceur des températures, qui persistent depuis le début mars, stimulent le développement des vignes.

En effet le stade végétatif de la vigne est en avance de quasiment trois semaines par rapport à la moyenne décennale.

L' avance par rapport à 2013 est de 23 jours en moyenne. Ces dates sont semblables à celles de 2011 et proches de 2007 d'après la chambre d'agriculture.

"La fleur est, chaque année dans le monde viticole, très attendue. Cela pour deux principales raisons : si la floraison se déroule bien, c'est un premier soulagement dans l'espoir d'avoir une bonne récolte et un célèbre dicton dit que si l'on compte 100 jours après la floraison, on connaît la date des vendanges.
Cette année en Côte-d'Or, les tout

Les années passent mais ne se ressemblent pas. Alors que le froid et la pluie rythmaient le printemps 2013,  le millésime 2014 commence sous le soleil et la chaleur.

Le beau temps et la douceur des t

Les années passent mais ne se ressemblent pas. Alors que le froid et la pluie rythmaient le printemps 2013,  le millésime 2014 commence sous le soleil et la chaleur.

Le beau temps et la douceur des températures, qui persistent depuis le début mars, stimulent le développement des vignes.

En effet le stade végétatif de la vigne est en avance de quasiment trois semaines par rapport à la moyenne décennale.

L' avance par rapport à 2013 est de 23 jours en moyenne. Ces dates sont semblables à celles de 2011 et proches de 2007 d'après la chambre d'agriculture.

"La fleur est, chaque année dans le monde viticole, très attendue. Cela pour deux principales raisons : si la floraison se déroule bien, c'est un premier soulagement dans l'espoir d'avoir une bonne récolte et un célèbre dicton dit que si l'on compte 100 jours après la floraison, on connaît la date des vendanges.
Cette année en Côte-d'Or, les toutes premières fleurs ont fait leur apparition le 21 mai dernier. « Mais il s'agissait de parcelles précoces. La floraison a véritablement commencé en fin de semaine dernière et surtout ce week-end », explique Benoît Bazerolle, conseiller viticole à la chambre d'agriculture de Côte-d'Or.(source bien public)."
A Vosne Romanée nous sommes en pleine fleur et elle se terminera lundi de pentecôte.
Aprés de fortes pluies cet été, le beau mois de septembre rattrappe tout . Les vendanges ont débutés pour le domaine le 13 septembre 2014.

Pour le BIVB,  2014 est un millésime prometteur :
"C'est avec sérénité que les vignerons bourguignons ont donné les premiers coups de sécateurs d'un millésime qui s'annonce, selon le BIVB, " prometteur, en qualité comme en quantité." « 2014 sera un bon millésime en Bourgogne », ont affirmé, Claude Chevalier, président du BIVB (Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne), et Louis-Fabrice Latour, président délégué, à l'occasion de la traditionnelle conférence de presse de rentrée ponctuée par le cliquetis des sécateurs dans les vignes de Chorey-les-Beaune. Ce cliquetis raisonne d'ailleurs de Chablis jusque dans le Mâconnais en passant par la Côte Chalonnaise où les vendangeurs s'activent sous le soleil.
« En Bourgogne, il est coutume de dire que « septembre fait le millésime ». Une fois encore, le retour du soleil profite pleinement aux raisins qui finissent de mûrir, atteignant leur pleine maturité. L'état sanitaire est globalement bon, toutefois , la vigilance reste de mise, surtout pour le Pinot Noir, dont la délicatesse et la sensibilité nécessitent la plus grande prudence. Le tri est même nécessaire sur beaucoup de parcelles.  Les vignerons se sont s'appliqués à résoudre, au mieux de leurs intérêts, le délicat exercice du choix de la date de vendange, équation subtile entre maturité, météo et état sanitaire »."


En vente pour le moment...





Le millésime 2015

Les vins du Domaine Gerbet sont maintenant vinifiés par Amélie Berthaut,  fille de Marie-Andrée Gerbet  et Denis Berthaut, sous le nom du Domaine "BERTHAUT-GERBET"
Simplement sublimes !

Parfaits ! En 2015, les raisins étaient juste parfaits. Etat sanitaire irréprochable et maturité optimale, voilà le duo gagnant de cette année. Magnifiques, les équilibres des vins portent la fantastique richesse arômatique de ce millésime. La bonne humeur, déjà perceptible lors des vendanges, s'est transformée en réel bonheur au fil des vinifications et des premières dégustations. La grande homogénéité qualitative et la concentration exceptionnelle, observées du nord au sud, présagent d'un millésime légendaire. Une floraison dès début juin, une véraison enclenchée mi-juillet et des raisins que l'on commence à récolter fin août.
Tout a été vite. Très vite ! La météo a donné le tempo de ce millésime.
Les vignerons ont su s'adapter à ce rythme soutenu et à des conditions inhabituelles, récoltant de magnifiques raisins, gages d'un grand millésime!
Ce tableau idyllique est cependant nuancé par les volumes récoltés en rouge, parfois en deçà des espérances.


Les vins rouges ayant des couleurs intenses et brillantes, en un mot, éclatantes ! Ces vins plein d'énergie dévoilent des arômes d'une complexité incomparable, avec des notes de fruits rouges, mûrs et charnus. Les tanins
soyeux et ronds, reflets d'une maturité absolue, leur confèrent équilibre et élégance. 2015 est un très grand millésime déjà gourmand, qui se révèlera au fil des années.






Millésime 2016 en Bourgogne : la belle surprise



"Les événements climatiques du printemps ont amputé la récolte, qui sera sans doute parmi les plus petites de ces vingt dernières années. Ils n'ont heureusement pas empêché d'élaborer des vins à la hauteur des attentes des amoureux de la Bourgogne", résume dans un communiqué le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB).
En ce début d'automne, nous avons le plaisir de vous présenter le millésime 2016.
Après un démarrage compliqué au printemps, pluie et douceur, nuit glaciale du 26 au 27 avril, qui marquera les mémoires tant l'étendue du gel a été importante, s'ensuivent de violents orages de grêle au sud et au nord de la Bourgogne.
Après l'épisode pluvieux, s'installe une période de chaleur et de sécheresse durant l'été.
De petites pluies bénéfiques début septembre favorisent le mûrissement.
Les vendanges commencent vers le 20 septembre, avec de très petits rendements dans les appellations impactées par les intempéries.
2016 est un millésime équilibré, qui allie finesse, élégance, d'une belle concentration aromatique de fruits mûrs, de tanins soyeux. Il sera de bonne garde.




Le millésime 2017 :  des vins élégants et fruités



Le millésime 2017 a connu un véritable hiver marqué par le froid, un mois de Mars particulièrement chaud, et des risques de gelée à la mi-avril dans certains secteurs.
Le cycle de la vigne profite pleinement du printemps très estival, prenant dès le débourrement (début avril) une avance qu'elle conservera jusqu'aux vendanges.Tout s'enchaîne très vite. L'été connaît quelques épisodes caniculaires, qui alternent avec une météo plus mitigée.Toutefois, la maturation se poursuit sur un bon rythme.
la récolte 2017 a un rendement classique et de qualité.

C'est un millésime de charme, avec des vins élégants, tendres avec beaucoup de fruits.

Des tanins soyeux.

Le caractère est assez immédiat, gourmand et parfumé.

Avec un joli potentiel de garde et une vraie typicité bourguignonne.


Domaine François GERBET -

Copyright©2019 ISAGRI (1.22). Français

Langues